Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Multimédia/Vidéo numérique/H.264

De Ordinoscope.net
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction

Le H.264 est un codec vidéo utilisé principalement par les disques en BlueRay et les caméras HD sur disque dur ou cartes mémoire. Il est en phase de devenir le codec le plus prisé dans la catégorie MPEG-4, de par sa souplesse et sa qualité. Il donne d'excellents résultats sur de la vidéo HD et haute qualité, autant qu'en mode streaming pour internet.

Sur Linux, le support H.264 est assuré par x264, qui contient un compresseur binaire et une librairie. Des outils tels que Ffmpeg, Mencoder, Avidemux ou HandBrake se servent de cette librairie. On peut partir du principe que les possibilités sont équivalentes sur tous ces outils.

Compression par qualité

Il y a peu de temps de cela, le plus important était de faire tenir un film sur un CD, tout en évitant de perdre trop de temps à la compression. Le CD est aujourd'hui obsolète, et la taille importe assez peu tout compte fait. C'est la qualité qui prime. Toutefois, beaucoup de concepteurs de logiciels et de rippers n'ont pas encore compris cela, mais cela viendra.

Des logiciels récents tels que avidemux et handbrake suggèrent la compression par qualité, laquelle se décline en 2 variantes:

  • CQP
  • CRF

Tous s'accordent pour affirmer que le CRF doit absolument être privilégié au CQP. Mais attention, avant de se lancer tête baissée, cela dépend encore beaucoup des besoins. Quelques points à savoir:

  • Le CRF est incontestablement meilleur que le CQP, mais crée des fichiers aussi plus gros (taille identique à 200%). Normal que le CRF soit meilleur, ce dernier enregistre plus de détails.
  • La différence de taille entre CRF et CQP dépend essentiellement de la qualité de la source. Moins la source contient de détails et moins il y aura de différence de taille entre les deux méthodes de compression.
  • Les paramètres utilisés utilisés pour la quantification sont sensiblement plus importants pour la qualité visuelle que choix entre CRF et CQP. Les paramètres par défaut dans Avidemux sont mauvais (tant pour le CQP que pour le CRF), alors que ceux de HandBrake sont excellents, mais ne permet pas l'utilisation du CQP.
  • Le CQP génère une qualité visuelle très acceptable, qui convient particulièrement pour de l'archivage (documentaires, émissions de TV). Etant un peu moins précis que le CRF, le CQP a une tendance naturelle à lisser les irrégularités de l'image sans recourir pour autant à des nettoyeurs spatiaux(-temporels), lesquels dégradent particulièrement l'image. Le CQP convient aussi très bien pour du streaming, puisque la compression est plus rapide et la taille moindre que le CRF.

En conclusion, tout dépend du résultat souhaité. Pour une qualité irréprochable mais sans soucis de taille, on utilise le CRF. Pour du streaming ou de l'archivage avec un soucis de taille ou de rapidité d'encodage, on utilise le CQP.

Choix de l'application

Application Avantages Inconvénients
Avidemux
  • GUI pratique et très complet (version QT4)
  • profils pour périphériques bridés (PSP, Xbox360, iPod - version QT4)
  • ne supporte qu'un seul flux audio
  • version en ligne de commande très limité
Ffmpeg
  • profil HD disponible (excellent qualité)
  • permet de tout paramétrer
  • permet la conversion / copie de plusieurs flux audio simultanément
  • ligne de commande (évitez d'utiliser un GUI si vous voulez maitriser l'outil)
HandBrake
  • GUI très intuitif
  • profils pour périphériques bridés (iPod)
  • support de plusieurs flux audio, ainsi que de downmix en Dolby Surround
  • manque le mode « copy » pour la vidéo, qui permettrait de recompresser uniquement l'audio
  • manque le mode « copy / passthru » pour les pistes audio autres que l'AC3 et le DTS
  • manque le mode « CQP »