Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Multimédia/Appareils/FlyCamOne V2

De Ordinoscope.net
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction

Petite caméra embarquée qui a eu beaucoup de succès auprès des modélistes. Mis à part l'aspect nouveauté et gadget du moment, la qualité de cette caméra est décevante.

Caractéristiques

Capteur CMOS
Résolution / FPS
  • Vidéo: 640 x 480p @ ~25 fps
Container AVI
Codecs
  • Video: MJPEG
  • Audio: 1 canal PCM / 8kHz / 16 bits
Angle de l'objectif
Zoom
Poids
Connectique Carte SD / FAT16

Compatibilité

  • Cartes SD
    • YesV.png Kingston 2GB
    • YesV.png FCO Rapid Rush 2GB
    • YesV.png Sandisk microSD 512MB (FAT16)
    • NoX.png Sandisk microSD 8GB (FAT16 & FAT32, 88x, low voltage)
  • Filesystems
    • YesV.png FAT16

Mise à jour du firmware

La mise à jour du firmware est disponible sur le site http://www.flycamone.com/. Ils ont même une traduction en français.

Après un petit jeu de cherchez l'erreur entre deux images symbolisant les versions 1 et 2 de la bête (la version 1 ayant un petit espace entre 1.3 et Mega sur l'objectif, mais pas entre Mega et Pix), je télécharge la version 2B. La suite de la mise à jour se passe sans problème, après avoir lu la documentation. On peut regretter cependant que la documentation de mise à jour ne soit disponible qu'en anglais et allemand.

Tests

Prise en main

Mes premières impressions sont plutôt bonnes. L'appareil est petit, léger, mais un peu difficile à manipuler. Les boutons ne sont pas francs, et les codes de fonction à 2 lettres nécessitent de revoir la documentation. Ceci dit, c'est un détail.

Enregistrement vidéo

Vu la facilité d'utilisation et d'installation de l'appareil, je n'avais pas d'excuse pour obtenir quelques images rapidement. La caméra une fois fixée sur le fuselage, décollage. C'est un beau jour d'hiver, très légèrement brumeux, et plutôt agréable pour la saison. Mais la suite ne s'est pas passée comme prévu. Parfois, malgré que l'affichage indique un enregistrement, rien n'est copié sur la carte. Ou d'autres fois, la vidéo s'enregistre correctement, mais l'image passe rapidement au noir, jusqu'à la fin de l'enregistrement.

FlyCamOne-01.jpg On constate tout d'abord que la FlyCamOne a un capteur CMOS d'entrée de gamme, comme la plupart des appareils de photo bon marché. On le reconnaît à l'hélice qui se voit comme des vagues, et un contraste de luminosité surréaliste.

La page de comparaison des capteurs expose plus en détail les causes de cet effet.

FlyCamOne-02.jpg Autre phénomène de ce type de capteurs CMOS, le soleil noir. On remarque cependant que la surface noire est nettement plus petite que la plupart des appareils photo ayant un capteur CMOS.
FlyCamOne-03.jpg FlyCamOne-03-zoom.jpg

Cette capture affiche un artefact de compression de style toile, qui n'apparaît que sur quelques images. Mais c'est très voyant.

Extrait vidéo Voici un extrait vidéo de l'enregistrement. Il a été converti en XVid / MP3, mais de dénature pas les artefacts de l'original.

Constatations:

  • mauvaise qualité du son, qui est échantillonné à 8kHz (ne pas se référer à cet extrait; le son sur un avion est toujours saturé)
  • la fluidité de l'image est aléatoire
  • la caméra saute brusquement d'un réglage de luminosité à un autre

Bilan

La FlyCamOne est une petite caméra très attractive. Petite, légère, intégrant l'enregistrement, c'est un must dans sans catégorie en plus d'être très abordable (CHF 100.-, plus les cartes SD). Mais le bon marché a un prix, celui d'un fonctionnement des plus hasardeux, et une qualité d'image et une fluidité très contestable. Et pour un appareil qui est supposé être embarqué dans les situations les plus folles, le boîtier se révèle très fragile.

Références