Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Modélisme/Modèles/Multiplex Moviestar

De Ordinoscope.net
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction

Moviestar (Multiplex)

Etant un amateur d'images, le MovieStar m'a semble être un must pour la prise de vue aérienne. Son look est assez attirant et sa capacité théorique de pouvoir transporter 400g de charge me laisse rêveur. Je me décide donc à me lancer dans cette nouvelle expérience, sans trop me rendre compte des nombreux problèmes que je devrais affronter.

Caractéristiques

Données catalogue Données personnelles
Modélisme-Envergure.gif
Envergure
140 cm
Modélisme-Longueur.gif
Longeur
95 cm
Modélisme-Surface ailaire.gif
Surface ailaire
38 dm2
Modélisme-Poids.gif
Masse
  • 1.35 kg (modèle)
  • 400g (charge)
Modélisme-Charge ailaire.gif
Charge alaire
35 g / dm2
Centre de gravité

Le modèle est fourni avec tout le petit matériel nécessaire au montage, et avec 2 moteurs Permax 600 6V et hélices Günther 5x4.5.

Montage

Le MovieStar se monte comme les autres appareils de Multiplex. Bonne documentation, pas de surprise.

Fixation des moteurs

Contrairement au TwinStar, le MovieStar n'est pas équipé de support de moteurs. Je les ai donc collés, comme conseillé dans le manuel. Mais les moteurs sont mal refroidis. Il deviennent archi-bouillants dès les premières secondes, et je grille (démagnétise) un des deux moteurs dès le 3ème vol. Le temps de m'en rendre compte, je finis dans le champ de patates.

Réducteurs Multiplex

L'axe de réduction est une tige d'acier qui tourne dans un tube de laiton. Les moteurs tournent trop vite et l'un des deux réducteurs serre. L'axe s'est soudé au tube et les engrenages sont fraisés.

Essais

Dans un soucis de poids et de durée de vol, j'opte pour un accu LiPo 3S (survoltage des moteurs). Ayant eu une assez bonne expérience du survoltage avec le TwinStar II, je pense que cela se passerait de même avec le MovieStar. Conscient des contraintes de poids que j'allais lui faire subir, j'opte pour des réducteurs Multiplex 2.33:1, équipé d'hélices Günther 7 x 6.5".

Mon premier vol, à vide, a duré 2 minutes. Avec un vent d'env. 10 km/h, il s'est envolé sur 3 mètres. Un peu secoué par les rafales, il tient tout de même des belles trajectoires. Cela promet. Le lendemain, avec un vent plus calme, je décide de l'équiper avec un appareil de photo. Du coup, il lui faut près de 30 mètres sur l'herbe pour décoller, et je sens qu'il a beaucoup de peine. 10 secondes plus tard, les moteurs se coupent et je pose l'appareil dans le champ de blé (heureusement tondu à ce moment). Dès ce moment, tous mes problèmes apparaissent successivement.

Bilan

Après l'excellente expérience du Twinstar II, je m'attendais à autant de satisfaction avec le Moviestar. Malheureusement, cet appareil était maudit. J'ai dû changer 3 fois les moteurs, pour le voir finir en pièces détachées dans un champ. Un appareil de photo était embarqué, lequel a heureusement survécu sans dommage.

Malgré que je ne puisse pas reprocher mes ennuis à cet appareil, je trouve sa conception très insuffisante par rapport à la plaquette commerciale. La prétention d'une charge de 400g est inimaginable, et au prix de moteurs brushless onéreux. Contrairement au dire de Multiplex, cet appareil ne permet pas de vol lent une fois chargé, en plus de subir un roulis désagréable sur une vidéo embarquée.

Cet appareil n'a rien d'exceptionnel, sauf de pouvoir embarquer du matériel vidéo. Et c'est précisément son point faible. En l'occurrence, je ne peux que déconseiller le Moviestar.

Liens