Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Modélisme/Modèles/DJI Naza F550

De Ordinoscope.net
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction

Si on cherche à trouver des défauts au Naza, je commencerai par la documentation. C'est un peu embrouillé, et il manque les informations essentielles, qui viennent plus avec l'expérience, mais difficiles à comprendre pour le néophyte. Mais c'est bien pour chercher un défaut que je le cite, parce que le modèle, quant à lui ... c'est juste la perfection. J'ai testé plusieurs contrôleurs de multicoptères ces dernières années, et je dois avouer que le Naza a été le plus simple et le plus facile à mettre en oeuvre, au même titre que le KK 2.0, mais avec beaucoup moins de fonctionnalités.

Le Naza F550 est un modèle qui inspire la confiance. Ca en devient vite un pousse au crime, donnant envie d'essayer des figures qu'on aurait jamais osé faire avant. Par exemple, tirer une ligne droite en faisant tourner le modèle sur lui-même sur plusieurs tours. Ou alors faire un virage à 180°, uniquement avec la direction. L'électronique gère l'altitude, la position et la direction (GPS + magnétomètre), enfin toutes les causes qui peuvent déstabiliser un appareil.

Evidemment, comme tout appareil, cette expérience n'est réalisable qu'avec un modèle réglé correctement. Malgré l'interface simpliste, mais toutefois efficace, il y a des notions à bien comprendre avant de pouvoir faire envoler l'oisillon. Comme toujours, avoir quelqu'un d'expérimenté pouvant aider à la configuration reste un luxe fort appréciable pour bien démarrer. A ce sujet, un remerciement particulier à André et Claude pour vos précieux conseils (ils se reconnaîtront).

Caractéristiques

Masse 1.1 kg (sans accu)

Références