Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Modélisme/Imprimantes 3D

De Ordinoscope.net
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Histoire

Les imprimantes 3D apparaissent au début des années 2000.

Fin 2005, le projet RepRap démarre, fondé par Adrian Bowyer, maître de conférence à l'université de Bath (UK). Son objectif est de démocratiser l'impression 3D et de la rendre abordable au grand public. Le projet évolue lentement jusqu'en 2010, amenant tout de même le modèle Darwin[1] (2008), puis Mendel[2] (2009) et Huxley[3] (2010). En 2009, le futur du projet RepRap est encore incertain, comme en témoigne cette vidéo [4]. L'imprimante Mendel, dont le coût est estimé à €400, nécessite des pièces imprimées en 3D et beaucoup de temps et connaissance pour la faire fonctionner.

En 2009, quelques membres de RepRap fondent la société MakerBot. Ils amènent le concept de l'imprimante cubique, alors taillée au laser dans des planches de bois.

En 2012 sort la Prusa I3. Josef Průša (membre actif de RepRap), qui n'en n'est pas à son coup d'essai, puisqu'il est l'auteur de la Mendel, crée un nouveau concept de châssis qui va bouleverser le monde de l'imprimante 3D. Simple, propre, fiable, le concept est copié et des millions d'imprimantes se vendent aujourd'hui autour de ce concept.

RepRap Darwin (2008)
RepRap Mendel (2009)
Markerbot Thing-O-Matic (2010)
RepRap Huxley (2010)
Prusa I3 (2012)

Un point essentiel du projet RepRap est qu'il est et doit rester en Open Source. Cela signifie que tout travail est disponible gratuitement, même à titre commercial, pour autant que l'évolution soit aussi redistribuée en Open Source. La première partie (je prends gratuitement) a été comprise par tous, mais la seconde (je redistribue gratuitement), peu l'ont comprise, en tous cas les chinois. On ne parle pas là de distribuer des imprimantes 3D gratuitement, mais des plans (machines, électronique), des modifications de firmwares, du savoir faire en général.

Ce concept d'Open Source est extrêmement important, car tout était à inventer. Il y a les machines, mais aussi l'électronique, les firmwares, les softs de conception 3D (CAD), de slicing (CAM) et de gestion de l'imprimante. Heureusement, quelques uns ont joué le jeu, suffisamment pour faire démarrer le marché. Quelques grands noms:

A cela se sont ajoutées quelques ressources gratuites:

Sous-articles

Références