Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Modélisme/Hardware/Télécommande/Turnigy 9x

De Ordinoscope.net
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction

Turnigy 9x

La télécommande Turnigy 9x est plutôt intrigante. Que peut-on attendre d'une télécommande à 55$ construite en chine ? Vu le prix, il est difficile de croire qu'ils ont un véritable contrôle de qualité sur ces appareils. D'autre part, la partie transmission me semble douteuse. L'argument « Get that locked-in feeling that only 2.4Ghz glitch free technology can provide » est du marketing foireux, que les plus gros ont aussi utilisé. Mais le 2.4 GHz est tout sauf « glitch-free », il ne fait que de gommer les erreurs, jusqu'au moment où il n'y a plus que des erreurs. Je décide dont de commander un émetteur FrSky, qui a bien plus de choix dans les récepteurs que ce gros 8 voies de Turnigy.

Dès la réception de cette télécommande, j'ai eu la confirmation de mes craintes. Le contrôle de qualité est nul. Mon firmware (programme interne de la télécommande) est complètement bogué. Je ne peux pas changer de type de modèle, sans quoi la télécommande part en mode PCM, qui n'est pas compatible ni avec l'émetteur d'origine, ni avec celui de FrSky. Après quelques recherches, il s'est avéré que la zone EEPROM (les données des modèles) était corrompu, et que Turnigy a estimé inutile d'implanter une fonction FACTORY RESET qui permettrait au moins de repartir à zéro.

Cette télécommande est est vendue sous plusieurs marques (Jamara Air-Jump3, Flysky FS-TH9X-B, IMax 9x, Eurgle, Turnigy 9x). La différence majeure entre chaque marque est le choix de l'émetteur. Mais un autre point intéressant est qu'il est possible d'utiliser un firmware alternatif. Plusieurs sont disponibles (radioclone, TH9X, ER9X, Gruvin9x, Open9x), mais Open9x semble être le plus abouti en ce moment (début 2012). Je commande un programmateur AVR (l'USBasp fonctionne parfaitement) et soude la connexion nécessaire à l'opération. Le flashage du firmware ER9X se fait sans incident et ma télécommande fonctionne enfin. Après quelques avoir trouvé une bonne âme qui avait sauvé le firmware de Turnigy, j'ai découvert que mon problème était uniquement lié la zone d'EEPROM corrompue.

Premiers essais

Début janvier 2001, 10°C, départ au terrain pour essayer cette télécommande avec la configuration suivante:

Le firmware ER9X est assez surprenant. A côté de ma Futaba T12FG, il n'a pas grand chose à lui envier. Il est très complet et plutôt intuitif, même si certaines approches sont parfois déroutantes (ce qui est généralement le cas pour toute nouvelle télécommande). La programmation du modèle m'a pris une dizaine de minutes, sans connaître autrement le soft (mieux vaut toutefois jeter un coup d'oeil au manuel avant).

Le link entre l'émetteur et le récepteur FrSky est assez simple et s'est passé sans encombre.

Une fois en l'air, le maniement de la télécommande est agréable. J'ai l'habitude de piloter avec un pupitre, mais la prise en main du boîtier ne me perturbe pas vraiment. Les manches sont précis, ce qui est tout à fait remarquable pour le prix de la bête. Quoique subjectif, je la préfère nettement à ma Multiplex Evo, à laquelle je reprochais le manque de précision des manches. Quant à la transmission, et est rapide, propre et sans surprise. Il y avait tout de même pas mal de vent et mon petit Corsair d'un mètre et difficile à envoyer à plus de 200m, donc il me faudra tester le tout avec un appareil plus précis et plus gros dans des conditions plus calmes pour m'assurer de la fiabilité de la transmission.

Conclusion

Je rappelle avant tout que je n'ai pas essayé cette télécommande telle que livrée par HobbyCity. Mais bien assez de sites prétendent qu'elle en vaut la peine pour que je ne m'y attarde pas.

Dans ma configuration (décrite dans le chapitre précédent), cette télécommande est remarquable pour son prix. Le tout m'a coûté moins de 100$ (hors port), et un peu plus d'une heure de travail pour la modifier et la reflasher. Reste à ne pas bloquer sur le fait d'ouvrir sa télécommande et y souder le connecteur. Quant au flashage du firmware, les utilisateurs de Windows peuvent se servir de Eepe, un programme très facile d'utilisation pour programmer sa télécommande depuis un PC.

Si vous êtes un peu bricoleur et que vous ne voulez pas investir 500 à 1000$ pour une télécommande complète, il se pourrait bien que cette solution vous convienne.

Vue intérieure

Turnigy 9X - intérieur 1.jpg Construction bon marché, mais sur l'ensemble c'est assez propre. Les manches sont faciles à inverser, ce qui permet de commander une télécommande dans un autre mode (puisque les stocks sont toujours vides).
Turnigy 9X - intérieur 2.jpg Le trou pour passer le câble d'antenne est fait à l'arrache, tout comme la soudure dans le module d'émission. Mais pour le prix, que dire ?

Ce modèle est une révision 2. Le module d'émission est au format JR, mais ne peut pas être changé sans dessouder ou couper le câble d'antenne. Ceci reste toutefois une opération mineure.

Sous-articles

Analyse de spectre

Analyse de spectre d'un émetteur FrSky (2.4 GHz)
Analyse de spectre d'un émetteur Turnigy 9x (2.4 GHz)

Références