Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Modélisme/Connaissance/Construction/Peinture

De Ordinoscope.net
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction

La peinture qu'on croit si facile au premier abord peut vite devenir un cauchemar. Coulures, crevasses, teintes fluctuantes, tout pour nous rendre la tâche difficile. Je suis loin d'être un expert en peinture, mais j'ai toutefois quelques conseils qui permettront aux débutants d'obtenir de bons résultats sans passer pas tous les pièges courants.

Dans cet article nous aborderons la peinture à l'aérographe et au pistolet. La peinture au pinceau ou rouleau donne de bons résultats sur des matériaux poreux, mais ne convient pas au modélisme. Quoique sur de l'EPP / Elapor (ex. avions de Multiplex), le résultat est assez convaincant. Je n'ai toutefois jamais réussi à faire un dégradé au pinceau. Quant à la peinture en spray, je la trouve trop volatile. Elle recouvre bien les meubles de la cuisine, tout en évitant la plupart du temps l'objet à peindre. Mais le spray convient bien pour de petites retouches.

Mais avant de commencer, il est impératif que vous respectiez les points suivants (il en va de votre santé à court terme):

  • Travaillez toujours dans un local aéré (si vous utilisez des diluants autres que de l'eau)
  • Portez toujours un masque (à moins d'utiliser un pinceau)
  • Il est aussi recommandé de porter des lunettes (parfois compliqué avec un masque, à cause de la buée)
  • Il est nécessaire d'avoir un excellent éclairage, suffisant pour y voir les reflets dans la peinture

Les solutions que je cite dans cet article ne sont pas exhaustives. Comme toujours dans le modélisme, les possibilités n'ont de limite que l'imagination du modéliste.

Préparation de la place de travail

Préparation de l'objet

La préparation de l'objet consiste à présenter une surface lisse (très lisse), exempte de fissures et de même couleur. Un bonne préparation est la clé d'un beau résultat. Facile à dire, certain me répondront. C'est juste, c'est beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Raison pour laquelle il est nécessaire de trouver les bons outils, sans quoi cela tourne au désespoir.

Formage de la surface

Quelque soit le matériaux, la surface doit avoir sa forme définitive. Pour l'instant, les crevasses ou différents marquages n'ont pas grande importance.

Surfacer (couche d'apprêt)

Le surfacer, terme de carrossier, correspond à tout produit qui permet d'obtenir une surface lisse, de couleur uniforme, et légèrement poreuse pour que la peinture puisse adhérer. Les carrossiers ont la chance d'avoir des surfacers liquides, utilisables au pistolet (spécialement prévus à cet effet), et qui se travaillent comme du mastic. Un vrai plaisir à travailler. Par contre, aucune sous-couche dans le commerce grand public ne correspond au besoin.

Pour les grosses fissures, les produits suivants sont envisageables:

  • mastic 2 composants - facile à trouver dans le commerce, facile à poncer, mais très lourd.
  • résine epoxy avec microballons de fibre - se trouve dans les magasins de modélisme spécialisés, plus difficile à poncer, mais plus léger.

Pour les petites fissures:

  • surfacer de carrosserie - difficile à obtenir, nécessite un équipement approprié, très facile à poncer, mais assez lourd.

Peindre l'objet

Nettoyage

Le nettoyage du pistolet est une étape très importante. Rincer le pistolet n'est pas suffisant, car il reste toujours un peu de peinture dans le circuit. Attendre avant de nettoyer revient toujours à y passer plus de temps que de le faire tout de suite.

Recettes

<subpages showpath="no" />