Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Modélisme/Connaissance/Construction/Equilibrage

De Ordinoscope.net
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Introduction

L'équilibrage d'un avion est important sur bien des points. Un avion équilibré trop avant aura tendance à faire des vagues en vol, n'aura pas une bonne portance, et peut rendre l'arrondi d'atterrissage difficile (manche complètement tiré). Un centrage trop arrière rend les gouvernes très sensibles, tendra à faire décrocher l'avion, le rendant entre autres complètement imprévisible à l'atterrissage. Le centrage d'un avion n'est pas forcément une science précise, mais dépend plutôt de ce qu'on en attend. L'objectif est essentiellement de déterminer les limites de centrage, qui rendent le vol imprévisible et difficile à maîtriser.

La plupart des modèles ARTF du marché indiquent un centre de gravité trop avant. Ce n'est pas bien grave. Il est souvent plus facile de piloter un engin centré trop avant, plutôt que trop arrière. Par contre, les performances s'en ressentiront. L'avion vol bizarrement, ne porte pas bien, et devient parfois même difficile à faire atterrir. Si vous êtes intéressé à chercher un meilleur centrage, alors passez au chapitre de l'équilibrage en vol.

Nota Bene:
Ne confondez pas le centrage de l'appareil avec sa tendance à monter ou à tirer à gauche lorsque votre moteur tire à pleine puissance. Cela n'a rien à voir avec le centrage, mais avec l'anti-couple et le piqueur du moteur.

Equilibrage

En atelier

Modélisme-Multiplex-Balance de centrage.jpg

Avant de faire voler un appareil, il est fortement conseillé de l'équilibrer. Si vous possédez la notice du modèle, référez-vous à la valeur du centre de gravité recommandé. Sans notice, vous pouvez prendre arbitrairement 30% de la corde de l'aile, depuis le bord d'attaque (ce qui n'est pas simple à calculer avec des ailes trapézoïdales ou en delta).

Tous les modélistes mettent en appui le modèle sur 2 doigts pour contrôler le centrage. Si vous voulez avoir un réglage précis, préférez plutôt une balance de centrage (ex. celle de Multiplex).

En vol

Modélisme-Equilibrage.png

Contrôler le centrage en vol est assez simple. Prenez de l'altitude, coupez les gaz et faites piquer le modèle à 45°. Si le modèle tient la pente, c'est que votre centrage est correct. Sinon, observer le dessin ci-dessus.

Centrage trop avant

Essayez de déplacer quelque chose vers l'arrière, ex. l'accumulateur. Allez-y progressivement, jusqu'à ce que le modèle réagisse correctement. Si le fait de déplacer du matériel ne suffit pas, essayez de lester la queue.

Nota Bene:
N'oubliez pas que le bras de levier de la queue est important. 10g en bout de queue peut correspondre à 100g à l'avant du modèle !

Centrage trop arrière

Comme pour un centrage trop avant, essayer de déplacer quelque chose. Il est assez difficile de rajouter de la masse à l'avant. Commencez tout d'abord par enlever tout ce que vous pouvez à l'arrière. Ceci fait, il ne reste plus qu'à plomber l'avant jusqu'à satisfaction.

Nota Bene:
Si vous constatez que le centrage est trop arrière, attention à l'atterrissage ! Le stabilisateur n'aura que très peu d'effet à petite vitesse, et vous risquez un décrochage pendant l'approche. Conservez de la vitesse pour atterrir.

Vous pouvez tricher sur un centrage trop arrière en trimant la profondeur vers le bas. Toutefois, la traînée générée fera descendre l'appareil rapidement.

Références