Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Modélisme/CNC/Projets/Table de fraisage v1

De Ordinoscope.net
< Modélisme‎ | CNC‎ | Projets
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Introduction

Ma première CN. J'ai opté pour démarrer avec une solution simplifiée

Par la suite elle a évolué sur une Kress 800 avec des moteurs pas-à-pas plus puissants, et EMC2 (LinuxCNC).

L'expérience de cette première machine a été très intéressante, mais a révélé de nombreuses faiblesses:

  • La Dremell 400 entre vite en résonance. Je ne l'ai jamais ouverte, mais il paraît qu'il y a une transmission sur des gommes, la rendant sensible aux déplacements latéraux.
  • Les moteurs pas-à-pas doivent être puissants. La découpe latérale nécessite beaucoup de force, sans quoi un bon nombre de pas sont perdus.
  • Les moteurs 55SI-25DAYA ne sont vraiment pas bons. Ils chauffent beaucoup et n'ont pas de couple.
  • La Kress 800 fonctionne à merveille, mais est beaucoup plus lourde (1.4kg). De nouveau, il est nécessaire d'avoir des moteurs puissants. De plus le moindre jeu pose problème avec un couple pareil. Il me semble inconcevable d'utiliser une Kress 800 sur une infrastructure aussi légère, à moins d'utiliser du matériel extrêmement précis et d'avoir les compétences pour le monter. Ce n'est pas mon cas.
  • Les tiges de M6 sont acceptables sur une longueur de 50cm, mais pas plus. Elles oscillent assez rapidement, menant le chariot à se déplacer de millimètre en millimètre. Je pense toutefois que c'est une solution à retenir pour des découpes légères, par exemple du styro.
  • Windows et le port parallèle ne font vraiment pas bon ménage. Pour une transmission fiable, la vitesse maximum des moteurs est très lente. Ne comptez pas sur une accélération quelconque. On peut palier au problème avec du hardware séparé, par exemple en USB, mais les solutions sont souvent propriétaires. Dans un futur proche, mes tentatives se porteront plus volontiers vers un Arduino et un firmware ouvert.
  • EMC2 (LinuxCNC) fonctionne à merveille. Il est simple à installer et à la portée de tous. Reste à trouver un moyen simple de convertir du DXF en GCode.

La mécanique

Cnc-fraise1-axe-xy.jpg
Cnc-fraise1-axe-z.jpg L'axe Z se compose de 2 glissières de tiroir.
Cnc-fraise1-moteur-z.jpg Le moteur SL55 a un axe de 6.35mm.

Le raccord est effectué avec une entretoise M6, percée à moitié avec du 6.5mm. Un bout de tige filetée y est fixé à l'autre bout, raccordé pas 3 couches de gaine thermo (cardan). Cette solution n'est de loin pas satisfaisante à terme, mais permet au moins de démarrer avec quelque chose.

Cnc-fraise1-moteur-y.jpg Prototype à main levée de plaque de fixation du moteur Y.