Ce site contient essentiellement des notes de travail. Le contenu est en constante évolution, et loin d'être achevé. (+ d'infos)
La plupart des documentations informatiques sont orientées Debian / Ubuntu.

Modélisme/Connaissance/Construction/Collages

De Ordinoscope.net
Aller à : navigation, rechercher

Introduction

Il existe une multitude de colles, et il n'est pas rare d'en voir une dizaine de sortes chez les modélistes. Quelle colle choisir ? Quelle sera la solidité du collage ? Combien de temps durera-t'il ? Si vous ne vous êtes jamais posé ces questions, je vous recommande de vous limiter aux jouets, car un collage qui cède peu être mortel.

Mais avant tout, qu'est-ce que de la colle ?

Références

Régles de base

Quelque soit la colle ou la peinture, les règles de base sont les mêmes.

  • La surface doit être lisse
  • La surface doit être exempte de poussières
  • La surface doit être dégraissée
  • Plus on met de colle et moins ça tient
  • Pour les colles à 2 composants, respectez scrupuleusement les mélanges préconisés.

La surface doit être aussi lisse et d'une forme aussi proche possible que la pièce à coller. Parfois ça demande pas mal de travail, mais il s'en retrouvera récompensé par une bien meilleure longévité.

La surface doit être dégraissée. Généralement, on utilise de l'acétone pour cette tâche, mais à ne pas utiliser sur des mousses (polystyrène, EPP, caoutchoucs, etc). Faites attention avec l'acétone, qui dessèche très rapidement les mains et qui peut provoquer des allergies graves. De plus, les vapeurs d'acétone peuvent provoquer des étourdissements importants. Si la surface ne peut pas être nettoyée avec de l'acétone, on peut recourir à de l'alcool isopropylique (se trouve en pharmacie) ou en dernier ressort à de l'alcool à brûler (à ne pas confondre avec de la benzine rectifée qui est grasse). L'alcool à brûler laisse toutefois des traces importantes.

On a souvent tendance à mettre beaucoup de colle. Mais toutes les colles nécessitent de la matière pour durcir. Donc plus on met de colle et plus le résultat sera mou. Il est conseillé de prendre une colle lente et bien adaptée au collage qu'on désire effectuer, et étaler une fine couche de colle.

Utilisation des colles

Colle à chaud

Convient pour

  • Bois
  • Polystyrène 1
  • EPP / Arcel / Elapor 1
  • Fibre

1 Lire le texte

Incompatibilités

  • La colle à chaud fait fondre le polystyrène. Toutefois, c'est la meilleure colle pour assembler des morceaux lors de la construction de moules perdus, utilisés pour mouler un pièce en fibre.
  • La colle à chaud croche moyennement bien sur des mousses telles que l'EPP, l'Arcel ou l'Elapor. On l'utilise cependant pour coller les servos sur ce type d'appareils.

Dangers

  • Pas de danger particulier, si ce n'est de se brûler.

Colle de contact

Les colles de contact peuvent être utilisées sur bien des matériaux. Toutefois, je trouves celles qu'on trouve en grande surface de viscosité trop irrégulières, et trop élastiques.

Incompatibilités

  • La plupart des colles de contact contiennent des solvants. Ceux-ci feront fondre le polystyrène.

Dangers

  • Aucun danger connu

Cyanolycrate (Cyano)

Convient pour

  • bois
  • EPP / Arcel / Elapor
  • Polystyrène 1

1 Lire le texte

La cyano est très pratique et rapide, mais aussi très cassante, en plus d'être dangereuse à utiliser.

Il existe deux types de cyanos. Celles qui sèchent toutes seules, ou celles qui nécessitent un réactif (accélérateur). Ces dernières peuvent aussi sécher toutes seules, mais après un temps considérable. Celles qui sèchent toute seules sont celles qu'on trouve dans le commerce grand public. Personnellement, je n'ai jamais réussi à les utiliser pour de bons collages. Les colles spécialisées pour le modélisme donnent de bien meilleurs résultats.

Les cyanos faites pour le modélisme nécessitent un réactif, appelé aussi accélérateur. La cyano subit une réaction violente, la faisant chauffer (> 100°C), et créant de petits volcans.

Incompatibilités

  • Il existe des cyanos spécialement prévues sans solvants pour le polystyrène. Elles ne donnent pas de bons résultats. Prenez plutôt de la UHU Por, une colle de contact prévue à cet effet.
  • Les cyanos existent en différentes viscosités. Personnellement, je conseille la moyenne. La liquide part est tellement fluide qu'elle coule partout, et la solide ne pénètre pas bien dans les pores.

Dangers

  • La cyano est très dangereuse. A manipuler avec beaucoup de précautions. Evitez les yeux à tous prix. La seule personne que j'ai vue se coller les paupières a subi une torture pendant plusieurs jours. La cyano a une prise beaucoup trop rapide pour avoir le temps de se rincer l'oeil. C'est l'hôpital assuré.
  • Pendant l'activation, la température de la cyano peut monter en-dessus de 100°C. Evitez de vous activer les mains si vous avez de la cyano dessus !

Diluants (avant polymérisation)

  • Aucun connu

Dissolvants (après polymérisation)

  • Acétone

Epoxyde (Epoxy)

Convient pour

  • Bois
  • Polystyrène
  • Fibres

L'epoxy se décline en deux variantes: les résines et les colles. Mais l'epoxy est avant tout une résine qui nécessite d'être chargé de matière pour bien sécher et résister au temps.

Là encore, il y a une très grande différence entre de l'epoxy style Araldit, et de la Devcon faite pour le modélisme. Les temps de séchage sont plus longs, le prix un peu plus élevé, mais le résultat aussi bien plus résistant.

Incompatibilités

  • Donne l'illusion de prendre sur de l'EPP / Arcel ou Elapor, mais ne convient pas bien.

Dangers

  • Le contact avec la peau peut déclencher des allergies graves chez certaines personnes.

Polyuréthanne (PU)

Convient pour

  •  ?

Scotch double face

Qu'est-ce que le scotch double face vient faire dans le chapitre des colles ? Je vous le demande. Il est souvent tentant de gagner du temps en utilisant du scotch double face. Résultat, ça ne tient pas, et ce n'est pas la faute du double face la majorité du temps. Si vous prenez le temps de lire l'emballage, vous constaterez qui est nécessaire de:

  • dégraisser les surfaces
  • laisser coller pendant un certaine période (généralement 24h, le temps nécessaire à l'adhésion)

Prenez aussi du scotch pour extérieur, prévu pour supporter l'humidité.

Silicone

Convient pour

  • Plastiques
  • Bois
  • Métal

Les silicones existent sous bien des variantes. Ici nous parlerons de la colle de silicone, appelée colle de montage. Cette colle adhère sur presque tous et reste très élastique. Elle supporte les chocs et le temps. C'est presque trop parfait.

En effet, la colle au silicone n'est pas résistante du tout. Sa souplesse devient vite son désavantage majeur si la pièce doit supporter une charge mécanique (ex. un train d'atterrissage).

Incompatibilités

  • Pas adaptée pour des pièces sous traction mécanique

Dangers

  • Plutôt d'ordre cosmétique. Une fois qu'on en a quelque part, on ne s'en débarrasse plus. Prenez de vieux habits.

Vinylique (colle blanche)

Convient pour

  • Bois
  • Polystyrène

La colle blanche ne convient qu'au bois et au polystyrène, pour autant qu'elle ne contienne pas de solvants alcoolisés. Elle n'a aucune prise sur des matériaux comme du métal ou de l'EPP (y compris Arcel de Robbe ou l'Elapor de Multiplex).

Evitez à tout prix les colles rapides (5 min), qui remplissent habituellement les rayons du brico du coin. Elle ne forme qu'un film entre les deux parties, très facile à désolidariser. Prenez au moins de la 30 minutes.

Incompatibilités

  • Ne prend pas sur des matériaux trop lisses (ex. métal, plastiques, EPP, etc)

Dangers

  • Aucun danger connu

Les charges

Fibre

Flocons et rognures

Micro-ballons

Recettes

<subpages showpath="no" />

Références